Translate

French Danish English Finnish German Italian Japanese Norwegian Portuguese Spanish

Michigan

M_07.jpg

Imagier d'Algernon

101105-Dentelles_Ane_010_GF.jpg

Citations

" -- Rien n’est plus agaçant que de ne pas se rappeler ce dont on ne parvient pas à se souvenir et rien n’est plus énervant que de se souvenir de ce qu’on voudrait parvenir à oublier" -- PIERRE DAC --

ANNIVERSAIRE : 13 ANS (vidéo)


ANNIVERSAIRE : 13 ANS






Nous y voila, Michigan a 13 ans...

 

 



Je me souviens...

 

Quand nous sommes arrivés dans le monde du berger australien, nous venions de perdre notre premier chien, un berger belge Groenendael. Coup dur, on ne veut plus d'un chien, c'est trop dur quand il n'est plus... mais ce qui est encore plus dur, c'est de ne plus être accueilli le matin au levé , de ne plus le sentir auprès de nous , il manque une présence, même si elle est discrète, elle est là !

Quelques années auparavant, nous étions allés voir, au détour d'une balade, un concours d'agility. Il y avait des bergers australiens. On est "tombé en amour" comme disent nos cousins d'Outre Manche ! Alors, quand ce manque fut pressant, nous nous sommes dirigés vers cette race. Le premier élevage qui ressortait à l'époque fut celui de l'Oréee des Charmois, dirigé par Marie-Anne Bernard.
Une heure trente plus tard, nous sommes devant la porte, un peu émue, j'avoue, je l'étais personnellement. Marie-Anne est une femme de caractère, elle sait ce qu'elle fait, elle sait où elle va. Elle nous explique le caractère de l'australien, ce qu'elle attend des futurs propriétaires, pendant ce temps là, on voit des chiens, des chiots, ça court dans tous les sens. Ca nous saute dessus, ou alors ça nous boude ! C'est alors que l'on comprend que chaque chiot a déjà son empreinte bien forgée. Que le critère de choix ne se fait pas sur un coup de tête, sur une couleur, un peu quand même sur le sexe, en fonction de la personne de référence. Deux chiots, rouge tri, nous collent. un mâle et une femelle.
Après de longues discutions , c'est décidé, nous prendrons le mâle ; Pierson. Il faudra attendre deux semaines pour l'avoir. Que cette "grossesse" fut longue !!!

Michigan n'est pas encore dans nos têtes, elle a juste été présentée comme étant la "référence" chez le berger australien. On le verra par la suite en concours, on apprendra à apprécier ses qualités, sa beauté. On désirera un chiot d'elle. C'est ainsi que nous aurons un deuxième chien, une femelle ; Shanon. Puis, les aléas de la vie font que ma vie va changer, je vais être séparée de mes deux chiens, nous sommes en 2004. Je ne les oublie pas, eux non plus, ils me font la fête à chaque fois que je les vois.

Avril 2005. Mes chiens me manquent , je conçois d'en prendre un, mais... Thierry ? Oui, il le veut aussi. J'en parle à ma fille, car c'est un berger australien que je veux et pas un autre. Elle me dit alors une chose absolument impensable, Marie-Anne doit se séparer de deux de ses chiennes, et dans ce lot, il y a Michigan. Non ! Pas possible, elle doit se tromper ! J'en ai la confirmation au téléphone. Mais, fidéle à ses convictions, M.A. ne me donne ni l'une, ni l'autre, tand que je ne suis pas venue les voir toutes les deux.
Nous passerons donc quelques heures avec elle et ses chiens (Voir "Histoire d'adoption"), Michigan a 8 ans passé et Raspodie est plus jeune (j'ai oublié). M.A. pèse le pour et le contre... Michigan est beaucoup plus calme, mais beaucoup plus vielle aussi. Mon état de santé préconisant la plus sage (ça m'arrange lol !), je choisis donc Michouille !

Et nous voila en route pour la maison avec un passager sur le siège arrière : Michigan. On mettra plus de 4 heures pour remonter jusqu'ici, mais à aucun moment on avait l'impression d'avoir un chien avec nous. M.A. nous ayant donné des croquettes pour faire la transition, on lui en donne pour son repas du soir, elle ne boude pas et mange de bon coeur au creux de ma main. Plus le temps passe et plus on verra que Michigan est la crème des chiens. Jamais ne se plaint, jamais ne réclame, ne saute sur nous, elle nous regarde et ses yeux sont sa parole. La seule chose que je constate, mais que je comprends, c'est que Michigan n'est pas "câline", elle fuit notre visage et donc nos "bisous affectueux". C'est quelque chose que je respecte et ne lui en fait jamais (ou presque), (je le remarquerais surtout quand j'aurais son petit fils (de Shanon) avec nous qui lui, élévé en famille adore les bisousssssss). Michigan s'adapte à tout. La maison, elle ne connait pas, il aura suffit d'un "non" pour qu'elle n'y touche plus. Pas de bétises, pas de meuble rongé, de rideau machouillé, de pipi devant la porte. Je le dis et le répète, c'est la "crème des chiens". Michigan nous suit partout, concerts en plein air, hôtels, des heures en voiture... imperturbable, elle accepte tout sans mot dire (voire... maudire). Je ne veux pas dire pour cela qu'elle est maléable, non non, il ne faut pas s'y tromper. Michigan a un caractère bien trempé. Je dirais que c'est une solitaire, tout en faisant partie de la famille, elle a son univers. En balade, elle est devant, à l'écart, elle ouvre la marche, explore là ou elle veut, ce qu'elle veut. Aux croisées des chemins, parfois choisi, ou attend ! Quand elle se retrouve parmis les chiens de Carine (6), elle a sa place. Personne ne l'embête, personne ne lui réclame le jeu, elle semble une forteresse inébranlable. Immuable... ça c'est sûr !
Je dirais aussi qu'elle est "féline" par son côté indépendant. Les caresses, c'est quand elle l'a choisi, elle. Par contre elle nous colle les baskets, elle n'est jamais très loin, elle s'est trouvé une place dans chaque pièce, sauf... la chambre. Un non a suffit, elle n'est jamais monté à l'étage, mais dort au pied de l'escalier. 

Elle a depuis plus d'un an la compagnie de son petit-fils, un des chiens de Shanon. Elle le subit, elle accepte tout de lui, si bien que quand il lui fait mal (il la mord aux articulations des pattes) et bien, elle couine mais ne le renvoie pas. Nous sommes obligés d'intervenir. Par contre, pour le jeu, ils ont instauré celui qui sied à Michigan, un os entre ses pattes, elle le défend et lui doit essayer de le prendre. Ils sont attendrissants. Au dehors, elle se voit souvent transformée en "mouton" car le jeu favori de Dolby, c'est "saute mimiche".

Depuis une grosse année, je donne un traitement pour l'arthrose, car elle en souffre, mais pareil, je ne l'entend jamais se plaindre, elle marche en balade comme si de rien était, elle saute encore bien pour monter en voiture, et la vétérinaire qui lui a fait l'échographie a dit : Elle a un coeur de jeune sportive !

Voila plus de cinq ans que j'ai pris la décision d'avoir Michigan à mes côtés et à aucun moment, aucune minute, aucune seconde je ne l'ai regretté !

J'ai monté cette petite vidéo pour lui rendre hommage, j'y ai mis tout mon coeur, toute l'affection que j'ai pour elle. Je lui dois au moins cela !


 

La suite en images...



Calendrier

Juin 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Visiteurs

Ce jour25
Hier83
Cette semaine501
Ce mois 1178
Depuis juin 2010483399

Actuellement il ya 46 invités et pas de membres en ligne


VCNT - Visitorcounter

Stats visites

United States 77.3%United States
France 15.9%France
Canada 2.5%Canada
Belgium 1.6%Belgium
Spain 0.8%Spain
Switzerland 0.8%Switzerland
European Union 0.8%European Union

Cette semaine : 21
Visitor counter, Heat Map, Conversion tracking, Search Rank