Translate

French Danish English Finnish German Italian Japanese Norwegian Portuguese Spanish
M_03.jpg
" -- L'homme n'est pas fait pour travailler et la preuve, c'est que ça le fatigue !" -- TRISTAN BERNARD --
Erreur
  • !!! Pas d'id selectionné pour le plugin GMapFP !!!
  • !!! Pas d'id selectionné pour le plugin GMapFP !!!

 

 

Montréal

 

 

Le programme

 

J5:

- Petit déjeuner.

- Le matin, départ pour la visite guidée de la ville, le vieux Montréal avec la plus belle église de l'Amérique du Nord : Notre dame de Montréal (vue intérieure non incluse), le quartier international, le Carré Dominion, le Mont Royal et son lac, d'où la vue sur le St Laurent et les montagnes est surprenante.

- Déjeuner.

Vous aurez le loisir de découvrir un ensemble architectural unique, la plus importante ville souterraine du monde : une conception originale, étudiée pour que les Montréalais puissent passer l'hiver rigoureux sans trop de désagréments... Une ville sous la ville, aérée et agréable... Le paradis pour les amoureux du " magasinage ".

- Diner " smoked meat " de spécialités montréalaises.

- Logement à l'hôtel à Montréal en centre ville.

 

J6 :

- Petit déjeuner.

Visite libre du musée des Beaux-Arts de Montréal (sous réserve des horaires d'ouverture du musée ; entrée gratuite), qui rasseble plus de 36 000 objets formant ainsi l'une des plus importante collections encyclopédiques d'Amérique du Nord.

Puis départ pour la découverte de la région des Laurentides, région pleine de lacs et très boisée, que nous visiterons.

-Déjeuner dans les Laurentides.

En après midi, route à la rencontre de nos hôtes Québécois.

- Arrivée au village où nos hôtes nous accueillerons pour un cocktail de bienvenue folklorique.

- Répartition dans les familles pour le diner, logement et la soirée d'échange avec les " Cousins ".

- Logement dans les familles.

 

!!! Pas d'id selectionné pour le plugin GMapFP !!!

J'ai concentré ces deux jours en un article, d'une parce que c'était dans la même ville, et ensuite parce que ce jour là je n'étais pas au mieux de ma forme et que j'ai passé une partie de la journée dans la chambre. Néanmoins, j'ai fais les choses essentielles, c'est à dire la visite guidée de Montréal, ou le guide (spécial à Montréal) nous explique son histoire et nous montre certains monuments. Encore une fois, je pense que que nous sommes passés à côté de beaucoup de choses, car je l'avoue très humblement, je suis allée sur internet pour me remettre en mémoire certains lieux, et j'ai pu voir que d'autres choses m'auraient mieux intéressés que l'après midi dans la ville souterraine...

 

Nous apprenons que Montréal est une île, (en effet en se penchant un peu plus sur les cartes...), d'une superficie de 500 km carrés, ville cosmopolite avec un brassage ethnique important et plusieurs universités francophones et anglophones. L’agglomération à elle seule peuple un quart du Canada avec ses 1,9 millions d'habitants.

 

Les armoiries de VilleMarie, nom que portait jadis Montréal, possèdent évidemment une croix représentant l’héritage chrétien.

 

 

Dans les quatre coins formés par la croix, il y a les symboles suivants :

 

  • - La fleur de lys représente les Français(coin gauche supérieur),
  • - La rose représente les Anglais(coin droit supérieur),
  • - Le chardon représente l’Écosse(coin gauche inférieur),
  • - Le trèfle d’Irlande représente l'Irlande(coin droit inférieur).

 

 

 

 

L'île fut découverte par J. Cartier en 1535. C'est en 1603 que Champlain découvre l'île et en 1611 il entreprit de construire sur l'emplacement d'Hochelaga. En France, le gentilhomme Jérôme Le Royer de la Dauversière fonde la Société de Notre-Dame dont Jeanne Mance sera l'infirmière et l'économe. La société achète l'île et recrute par la suite Paul de Chomeday de Maisonneuve pour diriger les premiers colons et ce projet mène à la fondation de Ville-Marie, le 17 mai 1642. Quand à l'origine du nom, il sera plus simple pour moi de vous indiquer ce lien.

Montréal se trouva de nombreuses fois en guerre, contre les Iroquois, puis les Anglais, les Américains... En 1763, la France cède la nouvelle France à l'Angleterre....

Le guide nous a certainement parlé d'autres choses concernant la ville, mais cela semble loin et je n'avais pas accroché sentimentalement avec cette ville. Pourquoi ? Le choix des lieux, le fait que je n'étais pas au top ? Il nous a emmené (en bus) sur le Mont Royal, passant par une des universités, nous avons fait la pause " Japonaise " en s'arrêtant sur la voie Camillien Houde. On y voit au loin le complexe sportif qui a accueilli les XXIe jeux olympiques en 1976.

 


Le guide, vues de Montréal et le pont J. Cartier.

 

Il nous guide au coeur de la ville souterraine*, enfin, une infime partie, pour ma part, j'en ai vu assez, je n'y retournerai pas l'après-midi.

Pour le reste des photos, j'en ai fait un DIAPORAMA , qui montre le restaurant où nous avons mangé le midi, la vue sur la ville en regardant par la fenêtre de notre chambre, le reste des photos sont prises aussi du couloir de l'hôtel.

Avant le repas, on nous emmène dans le vieux Montréal, rue de la Commune, au pied du Marché Bonsecours, après un rapide coup d'oeil sur le rendez-vous du soir, le " Brisket ". Il y a une galerie que l'on visitera, les oeuvres des Amérindiens y étant exposées. De là, on entre dans le restaurant " Le Cabaret du Roy ".  Après le repas, on retourne à l'hôtel à pied, (une bonne marche) où un bon repos s'impose. Je passerais quand même un peu de temps dans le complexe "Desjardins " (une ramification de la ville souterraine*), car il me faut des médicaments.

Nous voilà fins prêts pour nous rendre, toujours à pied, au " Brisket ". C'est un restaurant, (voir plan) qui est spécialisé pour son " Smoked Meat ".

" Le smoked meat apporté par les immigrants d'Europe de l'Est, plus particulièrement par les Roumains, a fait son apparition à Montréal vers 1908. Ces gens, d'origine très modeste, avaient apporté dans leurs bagages un peu de leurs racines. Ils avaient appris sur leur continent comment apprêter et découper les viandes les moins coûteuses ainsi que la façon de bien les conserver.

Pour préparer le smoked meat, ils utilisaient le " brisket, mot anglais désignant la pointe de la poitrine de boeuf. Après l'avoir parée, ils l'entaillaient et l'enveloppaient dans un mélange composé de différentes épices dont : le poivre, l'ail, le clou de girofle, la cannelle, le paprika, etc. et le sel. On laissait reposer cette préparation dans les tonneaux, pour procéder à ce qui est appelé le salage à sec. Par cette opération qui durait plusieurs jours, l'eau et les sucs extraits de la viande sous l'effet du sel produisaient un bouillon de marinade dans lequel baignaient les morceaux de viande. Puis, les pièces de viande étaient placées dans un fumoir pour environ 24 h. Ainsi apprêtées, les viandes, devenues tendres et goûteuses, pouvaient être conservées longtemps. La dernière étape avant de servir le smoked meat consistait à faire cuire le tout à la vapeur pendant 2 h. Il ne restait plus qu'à enlever la couche d'épices et le peu de gras qui subsistaient, la couper à la main en fines lamelles, la déposer entre deux tranches de pain de seigle.

En 1910, le dur labeur auquel était soumis les travailleurs requérait une grande quantité d'énergie, on pouvait se procurer le smoked meat pour 5 sous. Pour cette somme, on obtenait le double de viande que d'autres sandwiches

Ce procédé existe encore aujourd'hui, le smoked meat est servi entre deux tranches de pain de seigle blanc. La coutume montréalaise veut que l'on y ajoute de la moutarde douce, il est servi avec une salade de chou et un cornichon à l'aneth. Depuis 1986, le restaurant le Brisket de Montréal offre à sa clientèle le meilleur smoked meat de la ville... "

Voila ce que l'on pouvait lire sur les sets de table.

Après ce succulent repas, nous avions le choix entre rentrer à l'hôtel ou faire Montréal by night, la ville offrant une grande diversité culturelle accessible le soir.

Il va s'en dire que nous sommes rentrés. J'ouvre une petite parenthèse pour dire qu'avant de partir, j'avais ouvert une page chez Picasa de Google, donné le lien à mes proches et tous les soirs nous mettions deux/trois photos, et quand le courage était là, un petit mot. Mais souvent j'étais trop fatiguée, et c'est Thierry qui le faisait et lui, n'est pas trop loquace lol ! Je vous le conseille, c'est un bon moyen de rester en contact avec ses proches, en se levant le matin, ils avaient des nouvelles fraîches (décalage horaire). Cet aparté terminé je reprends ! Nous avons rempli notre page du jour et gros dodo, demain on continue la visite le matin et nous partons pour les hautes Laurentides rencontrer nos cousins en après midi.

 

*La ville souterraine comme on l'appelle est une partie du centre-ville de Montréal, ce n'est pas une ville comme tel, c'est plutôt un district. Certains se représentent les montréalais en hiver comme vivant sous terre mais il s'agit plus là d'un mythe plus qu'une réalité. Le Montréal sous terrain est plutôt un ingénieux arrangement de tunnels de promenades qui connecte les différents centres d'achats, certaines tours à bureau, les stations de métro, et même certains hôtels. C'est un endroit bien agréable à visiter si vous aimez le magasinage, ou simplement pour prendre une marche s'il pleut. (source : http://www.toutmontreal.com)

 

 

Meteo-France

Stats

Visiteurs
1
Articles
199
Liens internet
21
Compteur d'affichages des articles
500993

Imagier d'Algernon

20120201-Visage_005.jpg

Calendrier

Mars 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Visiteurs

Ce jour39
Hier48
Cette semaine210
Ce mois 1544
Depuis juin 2010479292

Actuellement il ya 43 invités et pas de membres en ligne


VCNT - Visitorcounter

Stats visites

United States 53.9%United States
France 41.2%France
Canada 1.2%Canada
Sweden 0.6%Sweden
Belgium 0.6%Belgium
Tunisia 0.6%Tunisia
Netherlands 0.6%Netherlands
Spain 0.6%Spain
Switzerland 0.6%Switzerland

Cette semaine : 22
Visitor counter, Heat Map, Conversion tracking, Search Rank