Translate

French Danish English Finnish German Italian Japanese Norwegian Portuguese Spanish
M_07.jpg
" -- Se venger c'est se mettre au niveau de l'ennemi. Pardonner c'est le dépasser." -- ?
JOURNÉES DES PATRIMOINES
LES MOULINS

09/07/2009

 

Toujours à l'affut de ce qui est beau...

Quoi de mieux que d'écouter la radio locale pour se tenir au courant. Et ce fut le cas pour ces journées du patrimoines des moulins. Nous avions déjà vu ce moulin lors de promenade, il est privé, alors... Profitons de cette occasion !
Nous voilà partis pour Grand Fayt, où se situe ce moulin. Comme tout moulin à eau, il se trouve sur le chemin de l'Helpe Mineure, court d'eau Avesnois qui prend sa source à Ohain et se jette dans la Sambre à Maroilles.

Le moulin est passé de mains en mains, il a même produit du Maroilles, pour reprendre sa fonction primaire : moudre du blé pour faire du pain ! Vous avez son historique à ce lien :

Quand on arrive, ce qui frappe de suite  c'est l'eau. La rivière est à nos pieds. Ses berges sont joliment fleuries, et bien-sûr, il y a le bruit. Bruit de l'eau qui coule, qui est déviée et tombe bruyamment dans le déversoir, ou alors qui est brasée par la roue à aube. Mon envie première est de fixer ces instants, si encore, on peut vraiment capturer de l'eau :D

 



Le moulin est en très bon état, c'est la chose suivante qui marque l'oeil. Il est fait de pierre bleue (Wallers en Fagne) et de briques. Mariage de tons, qui, quand il est bien dosé, donne à la construction un aspect esthétique exceptionnel. Dans le cas du moulin, la partie reconstruite l'est dans le pur respect du territoire.  



Et à cet instant, une odeur réveille nos sens. Une bonne odeur de pain chaud... Hum ! C'est là que je vois le panneau qui nous dirigera vers le fournil. Ce fut donc, avant même le moulin proprement dit, le premier lieu visité lol ! Un jeune homme s'active à allumer le feu. Deux autres personnes dont le Boulanger sont eux, bien occupés à éplucher les pommes qui deviendront les Ribotes, spécialité de l'Avesnois. Sur la table des pains, de jolies boules bien odorantes et bien belles à voir, des cornets (pâte feuilletée et crème pâtissière, souvenir de mon enfance) et sur le présentoir, des tartes au sucre, et les fameuses Ribotes.
En sortant, on approche du deuxième artisan venu partager son art, l'ébénisterie d'art. J'aime beaucoup le travail du bois. C'est un matériau noble, déjà j'aime le peindre, y mettre ma tite patte, mes notes fleuries. La sculpture demande une dextérité manuelle que je n'ai pas et je suis admirative de ce que cet artisan peut sortir d'un morceau de bois.  



Avant d'entrer dans la partie du moulin, on se dirige vers la roue, le déversoir (photos de la 1ère série), la sérénité de l'endroit laisse rêveur... C'est assez impressionnant !



Aller, c'est le moment de voir ce qu'il a dans le ventre, on entre à l'intérieur !

Nous avons été reçu par la maîtresse de maison  Mme Contesse. Elle nous a expliqué pratiquement tout le déroulement des travaux effectués en majeure partie par son mari. Cette femme a toujours connu le moulin, et n'a pu résister à l'envie de  l'acheter quand il a été en vente. Après des années de travaux, qui ont permis de redonner vie au four à pain, à la roue à aube et à la ventellerie, les propriétaires sont heureux de nous accueillir dans ce moulin à eau du XVIIème siècle et de nous faire partager leur passion dans un charmant cadre bucolique.


On voit sur ce montage, le gros travail de reconstruction effectué




On arrive dans une immense pièce, celle qui contenait la meule, mais qui a été transformée en séjour très accueillant. Et là, c'est tout un trésor que renferme ces murs. Par respect, je n'ai pas osé tout photographier et je n'ai que peu de photos de cette beauté. Déjà, la pièce est ouverte jusqu'aux poutres et tuiles seulement partagée par une mezzanine circulaire. Le mobilier est rustique, la cheminée imposante, les tables et guéridons accueillent les fleurs fraîchement coupées du jardin, dont un superbe bouquet de seringas. A l'étage, autres trésors, le lit  du meunier, une collection d'armes anciennes (toujours pas mon truc), des photos etc. Une carte ancienne des moulins en activité fin XIXème, deux le sont encore de nos jours. Je passe sur tellement de choses que mon débile cerveau n'a su retenir grrrr !



Il faut déjà penser au retour, non sans passer prendre une boule de pain chez l'artisan boulanger. Hé ! Hé ! On passe aussi par Maroilles... Une ch'tite boutique, je ne vous dit que cela... Non, non, je vous dis aussi que c'est un délice pour les yeux, l'odorat, et le... goût ! On y achète un Maroilles fermier qui n'a rien à voir avec celui acheté en grande surface, vous savez celui qui laisse plus de traces sur vos doigts que sur les papilles hi hi ! La crème fraîche est épaisse naturellement et à un goût de... crème fraîche ! Et tout plein de choses   issues du lait de la Thiérache comme les caramels au beurre salé... Hum ! Le jus de pomme de l'Avesnois, et la bière  locale, mais là... je ne saurais en parler. Ne tardons pas, il faut faire la tarte au Maroilles pour le souper...

Toutes les autres photos sont dans l'album


Meteo-France

Stats

Visiteurs
1
Articles
199
Liens internet
21
Compteur d'affichages des articles
500990

Imagier d'Algernon

101001-Dentelles_2eNapperon_001_GF.jpg

Calendrier

Mars 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Visiteurs

Ce jour39
Hier48
Cette semaine210
Ce mois 1544
Depuis juin 2010479292

Actuellement il ya 40 invités et pas de membres en ligne


VCNT - Visitorcounter

Stats visites

United States 53.9%United States
France 41.2%France
Canada 1.2%Canada
Sweden 0.6%Sweden
Belgium 0.6%Belgium
Tunisia 0.6%Tunisia
Netherlands 0.6%Netherlands
Spain 0.6%Spain
Switzerland 0.6%Switzerland

Cette semaine : 22
Visitor counter, Heat Map, Conversion tracking, Search Rank